Voix des communautés

Les membres des communautés ont proposé de raconter leur histoire en espérant ainsi tendre la main à d’autres personnes, afin qu’elles sachent qu’elles ne sont pas seules. En faisant part de ce qu’ils ont vécu en matière de défis, d’obstacles, de succès et de soutien, leurs histoires de résilience et de force offrent validation et espoir. L’histoire de chaque personne met en lumière le prisme d’expériences qui définit ce qu’est vivre avec un handicap aujourd’hui. Les véritables experts sont ceux qui expérimentent le phénomène du handicap au quotidien. Ils sont les meilleurs enseignants.

Témoignages

De l’autoreprésntation à l’inclusion pour tous

Cathy Rice, originaire de Kahnawake, est atteinte d’une forme de dystrophie musculaire. Elle nous raconte comment elle a appris de sa famille et de ses expériences de vie à défendre fermement ses droits. Cathy est également active dans la recherche de solutions et la promotion de l’inclusion des personnes vivant avec un handicap dans la communauté.

Les handicaps invisibles : l’autonomisation grâce à différentes formes de soutien et la possibilité d’aider les autres par le partage

Emmitt est originaire de Kahnawake. Il raconte comment il a découvert, traité et maîtrisé le trouble d’anxiété généralisée et la dépression. Emmitt utilise un modèle intégré du handicap et des savoirs traditionnels pour cheminer sur sa voie. Il repère les obstacles et les facilitateurs dans son environnement et reconnaît les incidences physiques, émotionnelles et spirituelles de sa différence.

Relier les points entre les traumatismes et la santé mentale, trouver la pierre d’assise de la résilience

Amanda Shawayahamish est Anishinabe. Elle est actuellement étudiante en dernière année pour l’obtention d’un diplôme de premier cycle en Études des peuples autochtones à l’Université Concordia. Le père et les grands-parents d’Amanda sont des survivants des pensionnats. Dans la présente vidéo, Amanda parle de son parcours de lutte et de résilience.

Une perspective intégrée : cheminer dans la vie avec un trouble schizo-affectif

Adelia est une jeune femme de Sept-Îles qui raconte son histoire en tant que jeune adulte vivant avec un trouble schizo-affectif. Adelia fait part de ses connaissances et de son point de vue sur son handicap. Elle décrit les obstacles et les facilitateurs qu’elle rencontre dans son environnement. Elle explique également que ce qu’elle a appris et compris au sujet de sa différence l’a aidée à vivre en équilibre. (L’entrevue a été réalisée au moyen de Zoom pendant le confinement de la COVID-19.)

Se concentrer sur la découverte de soi et réclamer les services nécessaires : le trouble déficitaire de l’attention

Donna Larivière est une Anishinabe de l’Abitibi-Témiscamingue. Donna raconte comment elle a découvert et maîtrisé son déficit d’attention et décrit les effets qu’il a sur sa vie à la maison et au travail. Donna expose les stratégies et les connaissances qu’elle a acquises pour surmonter les obstacles et parvenir à défendre ses intérêts.

Dépassé? Prenez une pause Masquer

En explorant les outils d’apprentissage proposés dans le présent site Web, vous pourriez tomber sur des sujets que vous trouvez éprouvants ou difficiles sur le plan intellectuel ou émotif.

Si c’est le cas, appuyez sur le bouton Submergé? Prenez une pause.
Cliquez à l’extérieur de la fenêtre pour la désactiver.

Aller au contenu principal